Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

27/08/2015

Billig Akku für Dell Inspiron Mini 10

Mit den ThinkPads hat sich Lenovo unter professionellen Anwendern einen Namen gemacht. Mit der E-Serie werden nun ohne die Premium-Marke günstige Business Notebooks auf den Markt gebracht. Mausern die sich zur günstigen Alternative?
Was die Business-Sparte unter den Notebooks angeht, so hat sich Lenovo mit den ThinkPads etabliert. Ein qualitativ hochwertiges Notebook mit Sicherheitsfunktionen gibt es aber dort nicht unter einen vierstelligen Betrag. Um auch Kunden im günstigeren Preissegment ansprechen zu können, brachte man die B-Serie auf den Markt, die wir letztes Jahr mit dem Lenovo B50-30 und einigen anderen Modellen bereits unter die Lupe genommen haben. Unter den günstigen Business-Geräten fanden wir außerdem im Frühjahr das ThinkPad Edge E550 vor. Aus der E-Serie, welche die B-Serie nun endgültig ablöst, verschwindet nun die Premium-Marke aus dem Titel, sodass wir schlicht ein Lenovo E50-80 vorliegen haben.

Wie auch in den voran genannten Notebooks kommt hier mit dem Intel Core i5-5200U ein ULV-Prozessor zum Einsatz, und der 15,6-Zoll-Bildschirm löst lediglich mit 1.366 x 768 Pixeln auf. Für den Preis von etwa 650 Euro kann man offenbar nicht mehr als eine simple Office-Maschine erwarten. Immerhin verfügt das E50-80 über einen Fingerabdrucksensor.
Es handelt sich hier um ein mattschwarzes Kunststoffgehäuse, das der B-Serie, etwa dem B50-30, recht ähnlich ist. Ein auffälliger Unterschied sind jedoch die Scharniere, die Lenovo im E50-80 mit besonders stabil bewirbt. Damit hat der Hersteller nicht übertrieben: Beim Aufklappen oder bei Erschütterungen ist keinerlei Nachwippen der Displayklappe festzustellen. Dafür lässt sich das Display aber nicht mehr mit nur einer Hand öffnen. Noch ein kleiner Unterschied zum Vorgänger: Während das B50-30 noch 28 Millimeter dick war, ist das E50-80 nun mit 25 Millimeter minimal dünner geworden.

Die Haptik der Display-Rückseite unterscheidet sich vom Rest des Geräts. Es handelt sich um eine weiche, fast gummiartige Fläche und verleiht dem Gerät einen edleren Eindruck, als es ihm vielleicht zusteht. Verarbeitungsfehler oder andere Unsauberheiten konnten am Gehäuse nicht festgestellt werden, wenn es auch nicht ganz so stabil und solide wirkt wie eines der ThinkPads.

Was die Anschlussausstattung ausgeht, so bietet Lenovo hier nur das Nötigste: Links sind Strom, VGA, LAN, HDMI und zwei mal USB 3.0 zu finden, während rechts die Audio-Combo-Buchse, USB 2.0 und die Kensington Buchse sitzen. Der Onelink Docking Port, über den das Gerät auch mit Strom versorgt wird, bietet die Möglichkeit einer externen Docking Station von Lenovo. Eine solche Erweiterung, etwa das Lenovo Onelink Pro Dock, schlägt mit circa 150 Euro zu Buche. Die Anschlüsse sind am Gerät großzügig verteilt, sodass etwa die beiden USB-Ports nicht zu eng beieinander liegen, damit man beide gleichzeitig nutzen kann. Leider sitzen fast alle Buchsen an den Seiten im äußerst vorderen Bereich. Einen Linkshänder könnte das stören, wenn er dort mehrere Stecker (LAN, HDMI,...) benutzen muss.
Auch beim E50-80 kommt wieder Lenovos AccuType Tastatur zum Einsatz. Für diese ist die leicht abgerundete untere Kante der Tasten charakteristisch. Schnelles Tippen geht hier recht gut von der Hand - wackelige Tasten oder andere größere Defizite können wir nicht feststellen. Was zu erwähnen wäre, ist die Mitte der Tastatur, die doch etwas zu leicht nach unten nachgibt. Das wirkt zwar etwas billig, stört aber nicht wirklich beim Schreiben.

Das Touchpad funktioniert zuverlässig und präzise. Auch Multitouch-Gesten werden ohne Verzögerung umgesetzt. Gerade für professionelle Anwender, die viel unterwegs sind, ist ein gutes Touchpad wichtig, da oft auf eine externe Maus verzichtet wird bzw. werden muss. Die beiden dedizierten Maustasten auf der Unterseite haben einen etwas festen Druckpunkt, sodass sich ihre Verwendung als unpraktisch erweisen kann, und man den Klick besser mit einem Tippen auf dem Touchpad simuliert. Im (weitaus billigeren) Vorgänger B50-30 wies das Touchpad noch deutliche Defizite auf. Die dort festgestellten Ruckler können wir hier zum Glück nicht bestätigen.
Das Lenovo E50-80 ist mit einem matten, also nicht spiegelnden TN-Panel mit einer Diagonalen über 15,6 Zoll und der Auflösung über 1.366 x 768 Pixeln ausgestattet. In dieser Preisklasse ist einfach nicht mehr drin. Die englische Herstellerseite des E50-80 schreibt zwar von einem optionalen Full-HD-Display - zum Zeitpunkt der Testerstellung ist dieses aber auf dem deutschen Markt noch nicht erhältlich. Wer auf Full-HD Wert legt, muss circa 100 bis 200 Euro mehr hinlegen und etwa zum ThinkPad Edge E550 greifen. Akku Dell Inspiron Mini 10 .

Die durchschnittliche Helligkeit von 236 cd/m² ist dieser Preisklasse ebenso angemessen und für den täglichen Gebrauch auch ausreichend. Wer in heller Umgebung, etwa im Freien arbeiten möchte, benötigt ein Gerät mit Helligkeit über 300 cd/m², das eher nur in teureren Notebooks zu finden ist. Auch der Kontrast mit 558:1 ist ein solider Durchschnittswert.

Verglichen mit dem halb so teuren Vorgänger, dem B50-30, sind die gemessenen Helligkeits- und Kontrastwerte hier etwas besser. Die Konkurrenten in der gleichen Preisklasse können hier auch keine bessere Bildschirmqualität vorweisen und liegen in etwa auf gleichem oder sogar viel schlechterem Niveau. So etwa das Fujitsu Lifebook A555, das mit durchschnittlich 174 cd/m² viel zu dunkel ist.
Was die Farbtreue angeht, so können wir auch hier den Blaustich feststellen, der für günstige TN-Panels fast schon typisch ist. Die DeltaE-Werte zeigen deutliche Abweichungen, und auch die Farbtemperatur ist mit circa 11.000 °K viel zu kühl. Auch wenn das für den vorgesehenen Einsatzzweck des Notebooks kein kritisches Defizit ist, kann das geübte Auge den Blaustich deutlich erkennen.

Die Blickwinkelstabilität ist, wie bei TN-Panels erwartet, recht beschränkt. Das Bild überblendet bzw. invertiert schnell bei horizontaler Neigung. Bei vertikaler Veränderung bleibt es auch unter spitzen Winkeln noch stabil.
Schon das Datenblatt verrät, dass an das Lenovo E50-80 keine großen Erwartungen gestellt werden können, was die Leistung angeht: Beim Prozessor, dem Intel Core i5-5200U, handelt es sich um einen sparsamen Dual-Core aus der Mittelklasse. Die 4 GByte an Arbeitsspeicher sind heutzutage absolutes Minimum, möchte man ein einigermaßen flüssiges Office-Arbeiten sicherstellen. Und die herkömmliche Festplatte ist in Sachen Performance einer SSD oder Hybridplatte weit unterlegen. Auch ohne Benchmarks ist ersichtlich, dass diese Hardware-Ausstattung sich lediglich für einfache Office- und Multimedia-Anwendungen eignen wird.
Für die Rechenleistung im Lenovo E50-80 ist der Intel Core i5-5200U verantwortlich. Dabei handelt es sich um einen sparsamen ULV-Zweikernprozessor, der mit einem Basistakt von 2,2 GHz arbeitet und im Turbo beide Kerne auf 2,5 GHz bzw. einen Kern auf 2,7 GHz hochtakten kann. Im Akkubetrieb sind im Benchmark mit Cinebench keinerlei Performance-Einbußen erkennbar. Daher steht immer die volle CPU-Leistung zur Verfügung.
Wer die Leistung einer SSD gewohnt ist, wird es beim Lenovo E50-80 spürbar merken, dass hier nur eine herkömmliche Festplatte verbaut ist. Einfache Anwendungen, wie etwa Explorer, Browser oder Office, brauchen immer einige Momente mehr, bis sie sich öffnen. Wer aber das Zeitalter der herkömmlichen Festplatten noch kennt und sich damit zufrieden gibt, wird bei einfachem Arbeiten auf dem Desktop auch hier zurecht kommen. Im Vergleich der Benchmark-Ergebnisse mit denen der Konkurrenz hebt sich lediglich das Fujitsu Lifebook A555 ab, da dort eine SSD statt HDD vorhanden ist, und 8 GByte RAM statt wie in allen anderen 4 GByte verbaut sind.
Bei der Festplatte mit einer Kapazität über 500 GByte handelt es sich um eine 7 Millimeter schlanke Seagate Momentus Thin ST500LT012-1DG142, die mit lediglich 5.400 Umdrehungen pro Minute arbeitet. Dass in dieser Preisklasse auch flottere Festplatten möglich sind, beweist etwa das Lenovo ThinkPad Edge E5500 mit einer schnelleren Platte, die 7.200 U/min aufweist. Die durchschnittliche Datentransferrate der Seagate Platte liegt jedoch mit 88 MB/s im guten Durchschnitt. Zum Vergleich: Die Hitachi im ThinkPad Edge schafft hier nur ca. 10 MB/s mehr. Einen Unterschied dürfte der Anwender in dieser Hinsicht jedoch kaum merken - der ist erst bei einer SSD bzw. einem Hybridspeicher spürbar.
Der Intel Chip verfügt über die integrierte Grafikeinheit Intel HD Graphics 5500, die in vielen aktuellen Broadwell CPUs zu finden ist. Natürlich kann diese integrierte Grafik nicht mit einer dedizierten Grafikkarte mithalten. Das muss sie aber auch nicht, denn das Notebook ist für anspruchsvolle Anforderungen schlicht nicht gemacht. Der genügsame Business-Anwender, der lediglich einige Office- und Multimedia-Anwendungen benötigt, wird mit dieser Grafiklösung vollkommen zufrieden sein.
Da das Notebook zum Arbeiten und nicht zum Spielen gemacht ist, kann auch keine große Erwartung an die Spieleleistung gestellt werden. Ohne dedizierte Grafikkarte ist das ohnehin nur sehr beschränkt möglich. Das bestätigt uns auch die Stichprobe mit dem etwas älteren, aber doch 3D-lastigen Strategiespiel Total War: Rome II. Spiele, die nicht mehr ganz aktuell sind, laufen durchaus auf dem E50-80, wenn auch nur mit stark heruntergeschraubten Grafikdetails. In dieser Preisklasse gibt es aber schon Notebooks mit dedizierter Grafikkarte, wie etwa das Acer Aspire E5-473G. Von einem Gaming-Notebook kann dann aber trotzdem noch lange nicht die Rede sein. Akku Dell Inspiron 15R .
Der ULV-Prozessor mit nur 15 Watt an TDP erzeugt relativ wenig Abwärme. Dennoch ist der Lüfter ständig an und auch immer hörbar. Das nicht nur, wenn etwa Leistung abverlangt wird. Schon beim einfachen Arbeiten und Surfen erzeugt das Notebook Geräusche. Mit einem ULV-Prozessor sollte ein 15-Zöller eigentlich nicht derartigen Lärm verursachen. Dass das durchaus möglich ist, zeigt die Konkurrenz mit gleicher CPU: Das Dell Vostro 15 3558 oder auch das Fujitsu Lifebook A555 halten beide ihren Lüfter im Alltagsbetrieb still. Auch wenn es sich hier um ein eher günstige Business Notebook handelt, sollte es ein derartiges Defizit nicht aufweisen. Schließlich ist es fürs lange Arbeiten gemacht.
Der Lüfter ist zwar laut, aber dafür auch effektiv, wie unsere Temperaturmessungen zeigen: Unter voller Last erreicht das Gehäuse zwar stellenweise bis zu 38 °C - das dürfte aber in der Praxis so gut wie nicht vorkommen. An den Handballenauflagen und im Tastaturbereich ist die Wärme absolut ertragbar.

Im Stresstest setzen wir das Notebook mindestens eine Stunde lang unter Volllast. Die Sensoren des CPU melden maximal unkritische 70 °C, während der Takt nahezu immer auf dem Basiswert bleibt.
Die zwei kleinen Stereoboxen gehören nicht zu den Stärken des E50-80. Das müssen sie aber auch nicht. Schließlich handelt es sich um ein Business Notebook und nicht um ein Multimedia-Gerät. Die Lautsprecher liefern daher genau das, was man von ihnen erwartet, nämlich einen klaren und unverfälschten Ton. Für verwöhnte Ohren ist der Klang natürlich nichts, ihm fehlt es am Bass und an der Fülle. Wer hier höhere Ansprüche hat, muss zu einem Multimedia Notebook greifen, das einen Subwoofer integriert hat, oder externe Aktivboxen anschließen.
Eine recht niedrige Energieaufnahme im Idle-Modus gehört zu den Stärken eines ULV-Prozessors. Mit nur etwa 4 bis 7 Watt liegt hier der Stromverbrauch auf dem Niveau der Konkurrenz mit gleicher CPU. Der Vorgänger, das Lenovo B50-30, hat mit einem viel schwächeren Celeron Prozessor keinen geringeren Verbrauch. Die maximale Leistungsaufnahme liegt bei circa 32 Watt - das Netzteil ist damit mit dem maximalen Output von 45 Watt absolut ausreichend.
Lenovo wirbt mit "bis zu 5h Laufzeit". Nun kann eine Bis-zu-Angabe natürlich alles von 0 bis 5 Stunden bedeuten. In unserem praxisgerechten WLAN-Test läuft das E50-80 in etwa 4 Stunden ohne Stromanschluss. Wer auf Kommunikationsmodule verzichtet und den Bildschirm noch weiter dimmt, könnte an die 5 Stunden rankommen. Der Hersteller verspricht daher nicht zu viel.

Im Vergleich mit den Konkurrenzgeräten kann diese Laufzeit jedoch nicht mithalten: Das Dell Vostro 15 3558 etwa kann hier gut 2,5 Stunden mehr aufweisen. Das ist ein Plus von fast zwei Drittel gegenüber dem E50-80. Auch das Fujitsu Lifebook A555 zeigt mit 5 Stunden und 40 Minuten im WLAN-Test einen viel besseren Wert. Das Thinkpad Edge E550 hat zwar nur einen i3-Prozessor, ist auch um etwa 100 Euro günstiger, aber läuft mit 5 Stunden noch eine Stunde mehr ohne Strom.
Da Lenovo bei dem Business-Notebook auf das Premium-Attribut “Thinkpad” verzichtet, haben wir erwartet, viele Qualitätseinbußen vorzufinden, die zugunsten des niedrigen Preises in Kauf genommen werden müssen. Zunächst aber überraschte das qualitativ ordentliche Gehäuse, das solide und gut verarbeitet ist und mit stabilen - nahezu perfekten - Displayscharnieren. Wenn auch das Gehäuse natürlich nicht das hohe Niveau der hochpreisigen Thinkpads erreicht.

Die Anschlussausstattung ist nicht gerade üppig. Immerhin bietet das E50-80 aber die Möglichkeit der Erweiterung mit einer Docking-Station. Für professionelle Anwender sind außerdem Sicherheitsaspekte relevant. Hardwareseitig ist hier lediglich ein Fingerabdruckscanner vorhanden. Ein Verschlüsselungschip etwa ist in dieser Preisklasse nicht drin. Auch was die Software angeht, ist hier lediglich ein Passwort-Manager vom Hersteller vorinstalliert. Auf ein Full-HD-Display muss man beim Preis von 649 Euro verzichten. Wie auch bei der Konkurrenz ist hier lediglich eine Auflösung von 1.366 x 768 Pixeln vorhanden. Auch mit den anderen Werten, was die Bildschirmqualität angeht, kann das E50-80 nicht punkten. Aber immerhin wurden hier auch keine größeren Defizite diagnostiziert, wie etwa beim Konkurrenten Fujitsu Lifebook A555. Viel bessere Displays sind aber ohnehin meist nur in Geräten mit einem vierstelligen Preis verbaut. Akku Dell Vostro 1015 .
Das Lenovo E50-80 liefert ein recht rundes Bild ab, indem es alles das bietet, was man bei diesem Preis erwarten kann. Als Office-Rechner ist das Notebook durchaus brauchbar, was Leistung und Ausstattung angeht. Es ist daher eine preiswerte Alternative zu den meist viel teureren Business-Geräten.

18:51 Publié dans Rédaction | Lien permanent | Commentaires (0)

06/05/2015

Batterie HP MU09 Achetez

Alienware, qui sont très populaires parmi les joueurs, a sauté sur le train en marche et Maxwell ont présenté leur premier ordinateur portable avec le nouveau et extrêmement rapide Nvidia GeForce GTX 980M. Caractéristiques matérielles et logicielles spéciales spécifiques nombreuses fabricant doivent satisfaire tous les souhaits des joueurs. Il est juste dommage que précisément les unités de base ne fonctionnent pas parfaitement.
Le spécialiste de matériel de jeu Dell a acquis en 2006 a été lente à libérer le successeur de l' Alienware 17 (GTX 880M) , qui plus récemment a réalisé une grande cote mai 2014 (87%) dans notre revue. Au moment de l'essai, il existe quatre modèles de la nouvelle Alienware 17 R2 offre. Les configurations de base peuvent en partie être configurés pour un coût supplémentaire et sont au prix de 1599 Euros (1790 ~ $) à un raides 2499 Euros (2798 ~ $) chez Dell . Vous pouvez sélectionner un Intel Core i7-4710HQ (4x 2,5-3,5 GHz, Hyper-Threading, TDP 47 W) ou un encore plus rapide i7-4980HQ (4x 2,8-4,0 GHz, Hyper-Threading, TDP 47 W), une GeForce Nvidia GTX 970M avec 3 Go ou une GTX 980M avec 4 Go de GDDR5 VRAM, et 8 ou 16 Go de RAM. Tous les modèles sont équipés d'un disque dur classique avec 1 To. Le modèle le plus cher dispose en outre d'un 512 Go SSD. Il est également possible d'ajouter un SSD de 128 512 Go pour les trois modèles moins chers.

Toutes les autres fonctionnalités comme cas et affichage IPS avec une résolution Full HD ne sont pas différents. Le modèle examiné par nous propose une i7-4980HQ, 8 Go de RAM et une GTX 980M et un SSD de 256 Go avec en plus du disque dur. Ce puissant matériel haut de gamme est actuellement état de l'art dans la gamme mobile. Dell a mis dans un châssis représentant qui rappelle le prédécesseur beaucoup plus lourd et plus volumineux. Encore une fois, les effets de lumière configurables sont sa caractéristique la plus frappante. Cependant, le port propriétaire pour la externes non inclus amplificateur graphique est nouvelle. Il peut être utilisé pour connecter une carte graphique de bureau au système via le PCI Express.

Nous comparons le modèle de test à deux ordinateurs portables de 17 pouces qui utilisent également la pointe de GeForce GTX 980M et sont vendus au même prix. Le premier est notre gagnant de jeu à partir de 2014, à savoir l' Asus G751JY-T7009H , qui est d'environ 500 g de plus de 4,16 kg, et près de 2 cm plus haut que notre appareil de test. L'Asus dispose d'une i7-4710HQ et une grande capacité de mémoire vive de 24 Go de RAM, tandis que la solution de stockage de masse est comparable à notre modèle d'essai de. Le One K73-5N complète le trio. Il se classe entre le Alienware et Asus en termes de taille et de poids et nous avons examiné un modèle avec le processeur Intel Core i7-4790K (4x 4,0-4,4 GHz, Hyper-Threading, TDP 88 W) bureau CPU, 16 Go de RAM et un 500 Go SSD. Par rapport aux deux autres prétendants, la GTX 980M possède le double de la mémoire dédiée ici. Cependant, la dalle Full HD est le seul à ne pas basé sur la technologie IPS dans ce groupe de comparaison. Il utilise la technologie TN moins cher, ce qui entraîne plusieurs inconvénients.Batterie HP MU09 ,
Ordinateurs portables Alienware sont faciles à reconnaître en raison de leur conception angulaire et futuriste. Les matériaux qui apparaissent haut de gamme, plusieurs éléments de conception et de fantaisie - selon notre testeur - lignes sportives, montrent beaucoup d'attention aux détails et rencontrent le prix élevé. Les couleurs noir et argent dominent, ce qui souligne l'accent mis sur la clientèle masculine. Certes, les nombreux effets de lumière qui peuvent être configurées en plusieurs couleurs par segment sont les plus frappants. Vous donnera une impression de ce Une capture d'écran dans la section des périphériques d'entrée. Globalement, le design est - ressemblent tous prédécesseurs - assez riche. Ceux qui préfèrent un design plus sobre devrait envisager d'autres marques.

Le couvercle, et peut-être aussi le cadre qui entoure l'argent, semble être en aluminium mat. Le reste de l'affaire est faite de noir, haut de gamme en plastique. Nous apprécions tout particulièrement la surface soft-touch uniforme sur la face supérieure de l'unité de base. A notre grande surprise, il attire guère empreintes digitales. La qualité de construction ne peut pas être critiqué. Les écarts sont encore et nous ne pouvaient pas détecter saillie, des bords coupants ou d'autres irrégularités. La base très rigide ainsi que le couvercle résistant à la pression, qui peut seulement être ouvert d'une seule main, ont laissé une impression très solide.
4x ports USB 3.0 sont toujours agréable d'avoir. Thunderbolt et VGA ( G751JY ) sont absents, mais il ya un port mini-Display place. Tout comme le port HDMI 1.4 et le port pour l'amplificateur graphique, il est situé sur la face arrière. Les autres ports sont parfaitement répartis sur les côtés vers l'arrière. Ainsi, les câbles connectés et les lecteurs USB ne sera guère déranger lorsque vous utilisez une souris externe. Le gestionnaire tueur Réseau permet aux applications priorisant par exemple. S'il vous plaît se référer à nos captures d'écran pour plus de détails.
Les opinions divergent sur la question de savoir si les Ethernet et WLAN modules intégrés de la série tueur assurent une faible Ping. Un effet placebo est pas non plus à dédaigner. Il est un fait que l'Alienware soutient «Gigabit-WLAN» (ac) ainsi que la bande pas fortement utilisé des 5 GHz. En outre, le gestionnaire de réseau de tueur fournit plus que les options habituelles et intègre Bluetooth 4.1.
En dehors de l'adaptateur secteur et le câble, il ya aussi des conseils de sécurité, un guide de démarrage rapide et une clé USB avec les médias Recovery pour Windows 8.1 à l'intérieur de l'élégant, boîte noire.
Via la trappe de maintenance, qui est fixée avec deux vis, il est facile de se rendre à la SSD, le disque dur, le module WLAN et les modules de RAM, mais pas les fans et la batterie cachée derrière le panneau du bas, qui est fixé à plusieurs vis.
Dell offre un service 12 mois sur place. La période de garantie peut être étendue à un maximum de quatre ans. En outre, le statutaire garantie du revendeur applique aussi.
Identique son prédécesseur et l' un K73-5N , l'Alienware 17 R2 utilise un clavier classique avec des touches immédiatement adjacentes. La disposition est différente de la norme. Par exemple, les touches Page sont dans un endroit insolite et il ya une colonne supplémentaire et la ligne à l'extrême gauche et au-dessus du pavé numérique, qui peut être configuré avec les principaux combinaisons, les macros et les raccourcis. L'auteur estime qu'il est particulièrement inhabituel que la clé en haut à gauche ne sont pas sur la touche Echap, qui a conduit à de nombreuses opérations accidentelles. Le clavier est divisé en cinq segments avec des lumières qui peuvent être configurés séparément en détail.

Nous avons aimé l'expérience de la qualité et frappe du clavier beaucoup. Il dispose d'un clavier Voyage suffisante, un point de pression croustillant, un arrêt très doux et il est agréablement calme tout en tapant. Nous ne trouvons des défauts de traitement. La construction ne peut être légèrement déprimé lorsque la force est appliquée irréaliste. La lumière des touches correctement étiquetés, légèrement concaves et enduits anti-glissement est encore et peut être estompée dans huit niveaux (!). Auteurs prolifiques qui ne craignent pas la course douce devraient en avoir pour leur argent.Batterie HP ED03 ,
Si on le souhaite, le pavé tactile classique rayonne aussi dans différentes couleurs. Les traits de glisse ne sont pas idéales, au moins avec les doigts légèrement humide. En particulier, le doigt bégayé quand il a été déplacé vers le haut. Le pilote permet de configurer par exemple des gestes avec jusqu'à quatre doigts. Les nombreuses options de configuration ne doivent pas laisser beaucoup de désirs sans réponse. Les boutons de la souris de remplacement sont doux et manquent un point de pression croustillante ainsi qu'une rétroaction clairement audible. Nous ne disposons pas des problèmes avec précision, réactivité et glisser 'n' drop. 
Full HD est supporté par tous les jeux actuels, devrait être la résolution de choix pour la plupart des jeux, et il est utilisé par tous les ordinateurs portables de notre groupe de comparaison. Avec une taille d'écran de 17,3 pouces (16: 9), ce qui donne une densité de pixels de 127 ppi, qui est plus grande. De la distance d'observation habituelle d'environ un demi-mètre, ce qui donne une image nette, mais pas bien comme un affichage QHD de. Merci à la technologie IPS, vous pouvez vous attendre larges angles de vision et de bonnes couleurs. L'éblouissement est réduite par la surface de la matte.

331 cd / m 2 (au milieu) peut être appelée une très bonne luminosité maximale. Les deux concurrents sont tout aussi brillant. La répartition de la luminosité de 84% est plutôt milieu de gamme. Si vous ignorez la légère écran saignements dans le coin inférieur gauche, les images en noir sont apparus assez homogène au testeur. L'Alienware 17 R2 est également disponible avec un écran tactile.
En particulier pour un affichage IPS, la valeur de noir de 0,3 cd / m² est remarquablement faible. Avec la forte luminosité, ce qui donne un excellent contraste de 1103: 1. La dalle TN de l' un peut presque suivre le Alienware dans cet aspect, tandis que le Asus "seulement" atteint 700: 1 en raison d'une valeur de noir supérieur de 0,47 cd / m 2. Subjectivement, noir profond est apparu au testeur.

Lorsque l'on compare les valeurs DeltaE (état de livraison) de l'Alienware et Asus avec l'Un, il devient évident une fois de plus que les écrans IPS apporter des couleurs supérieures. Certes, les valeurs de modèle de test 5 (ColorChecker) et 4 (niveau de gris) ne sont pas encore parfait pour (semi-) édition d'image professionnelle (valeur cible en dessous de 3). Cependant, les professionnels du graphisme seraient également ne pas être satisfait de la couverture de 55% acceptable de l'espace AdobeRGB couleur grand. Il est à noter que l'on ne tombe pas derrière la concurrence est cet aspect avec 54%.
Haute luminosité et écran mat veiller à ce que les capacités de plein air sont bonnes. Même sur une journée ensoleillée, nous avons toujours pu trouver une position que nous pourrions lire l'affichage sans problèmes. Cependant, cela est impossible sans l'ombre ou au soleil par derrière.

Il est habituel pour IPS affiche qu'il n'y a que de petites luminosité et de contraste des pertes tandis que les couleurs restent presque inchangés lorsque l'angle de vision est seulement déplacé dans le sens horizontal ou vertical. Ainsi, l'utilisateur peut se déplacer en toute liberté quand on regarde cet écran. les changements de l'image sont beaucoup plus apparente dans les scénarios irréalistes comme dans les coins de notre collage angle de vision, qui ressemblent encore plus désavantageuse que à l'œil nu.
Il est une règle générale qui arrivent à échéance portables de jeu comme l'Alienware 17 R2 apportent également plus de performances suffisantes pour tous les autres types d'applications. Merci à un CPU quad-core rapide et la carte actuellement le plus rapide de graphiques simples, la Nvidia GeForce GTX 980M , le portable n'a même pas atteindre ses limites dans les programmes plus exigeants et éventuellement hautement parallélisés comme le rendu 3D (voir CUDA ). Seule la capacité de RAM pourrait être critiqué: Aujourd'hui, 8 Go est seulement suffisant pour environ 90% de tous les scénarios. 16 Go, ce qui aurait été plus convenable pour la performance totale et le prix de la R2, serait certainement assez pour 98%. La combinaison de SSD rapide et grand disque dur assure une manipulation très lisse et assez d'espace de stockage pour de nombreux jeux.
Avec l'soudé Intel Core i7-4980HQ , Alienware a décidé d'utiliser l'un des plus rapides processeurs Haswell mobiles. En raison de sa haute TDP de 47 watts, il est peu apte pour ordinateurs portables plus petits que 15 pouces. Nominalement, la technologie Turbo peut augmenter la fréquence de base de 2,8 GHz à 3,9 GHz (deux cœurs) ou 3,8 GHz (quatre cœurs). L'horloge de turbo maximale de 4 GHz peut (rarement) être atteint si un seul thread est en cours. Batterie HP EV03 ,

En outre, il est à noter que ce processeur, qui a été introduit dans le troisième trimestre de 2014 et est traitée en 22 nm lithographie, apporte un des plus puissants GPU les sur-puce. Cependant, ce ne serait pas si important que cela dans cette configuration Nvidia Optimus.

Les résultats de l'essai single-core des benchmarks Cinebench ne sont pas surprenants, mais que le fait plus lentement base i7-4710HQ dans le Asus ne pas effectuer bien pire dans les benchmarks multi-core est inhabituel. Ceci est causé par les fréquences d'horloge de la i7-4980HQ planant immédiatement autour de 3.2 à 3.3 GHz (sur la batterie: 3.1 GHz), ce qui est en dessous de l'horloge Turbo spécifiée de 3,8 GHz. L'horloge de Turbo de la i7-4710HQ est de 3,3 GHz et l' Asus G751JY-T4009H est capable d'utiliser en permanence dans le même scénario. Le i7-4980HQ est plus rapide que de manière insignifiante avec charge single-core, mais cela est négligeable dans la pratique. Compte tenu de cela, il aurait été plus sage pour Alienware d'avoir mis dans plus de RAM au lieu d'un processeur plus rapide. Cependant, vous pouvez aussi prendre l'un des modèles R2 avec i7-4710HQ.
Le PCMark 7 et 8 points de repère non seulement d'évaluer les performances du processeur, mais aussi les performances graphiques, la performance de RAM et surtout la performance du stockage de masse. Notre Un K73-5N non seulement les profits de son supérieur CPU de bureau ici, mais aussi de la performance exceptionnelle de son SSD à la lecture de petits blocs de données fragmentées (4k de lecture). Depuis il a le CPU le plus faible de notre groupe de comparaison et d'un SSD, ce qui ne fonctionne pas beaucoup mieux que l'Alienware de, l' Asus a obtenu la troisième dans la plupart des tests. Seulement en lecture séquentielle, ce qui est important pour le chargement de gros matchs, ne l'Asus effectuer beaucoup mieux grâce à sa technologie PCIe x4-.

Tout bien considéré, les trois ordinateurs portables ont atteint des niveaux très élevés dans nos tests. Ainsi, notre modèle d'essai charge des programmes presque sans retards et effectue des bottes froid très rapide.
En plus de cela, il doit être mentionné que le score total de la Lite-On IT L8T-256L9G est seulement en dessous de la moyenne par rapport à d'autres portables de jeux examinés dans les douze mois précédents, car il ya beaucoup RAID-0 systèmes parmi ceux-ci. Si vous considérez des résultats comparables dans le 4k Lire et 4k-64 tests de lecture (plusieurs threads), le SSD est de milieu de gamme. Le disque dur supplémentaire de 1 To a un bon, mais pas exceptionnel performance.
Actuellement, seuls les systèmes SLI sont plus rapides. Si vous comparez les cartes graphiques simples, le bord de coupe Nvidia GeForce GTX 980M , qui dispose de 4 Go de VRAM dédiée ici, est le leader de performances inégalées. En dehors de l'horloge de base de 1 038 MHz à plus Turbo et de nombreuses optimisations par rapport à la précédente génération Kepler, en particulier le débit de mémoire haute de la GDDR5 VRAM, qui pointe efficacement à 5000 MHz et le bus mémoire de 256 bits assurer une haute performance.

Compte tenu des caractéristiques, la 980M reflète l'état de l'art, aussi. Par exemple, il prend en charge DirectX 11.2, DisplayPort 1.2 et HDMI 2.0, peuvent conduire jusqu'à quatre écrans simultanément actives et il dispose du processeur vidéo VP6, qui peut décoder des vidéos matériel H.265 jusqu'à 4K.

Comparativement aux ordinateurs portables de jeu actuelles avec la même carte graphique, l'Alienware 17 R2 obtenu la dernière place avec un carnet acceptable jusqu'à 8% dans les scénarios graphiques de 3DMark 11 et 2013. Cela peut être dû au fait que nous avons pu observer une étranglement de l'horloge du GPU jusqu'à 886 MHz différents au cours de la charge lourde avec Furmark, bien que la température du GPU n'a jamais dépassé 72 ° C. Sur batterie, la fréquence d'horloge est même tombé 200 MHz de plus.Batterie HP EV06 ,
Malgré la limitation, le taux de trame ne tombe même en dessous de la limite de 40 fps, ce qui est important pour les tireurs, avec des préréglages les plus élevés graphiques dans tous les jeux en dehors de Company of Heroes 2 (à partir de 2013!) Et Creed Unity Assassin, qui sont connus pour leur difficilement compréhensible la faim de performance. Même la smart Ryse: Fils de Rome presque atteint 60 fps. Donc, la GTX 980M devrait également être à l'épreuve dans le long terme. Discrètement, certains ordinateurs portables sont légèrement en avance dans la comparaison de référence ci-dessous.
Au repos les deux fans de l'Alienware 17 R2 sont à peine audible. Lorsqu'une charge est appliquée, ils commencent à augmenter leur vitesse sans à-coup et de façon continue. À la vitesse maximale, vous entendrez un bruit légèrement inquiétante plutôt lumineux et intense, sans bruit agaçant. On peut voir qu'un plus grand cas permet un refroidissement plus silencieux possible puisque l' Asus G751JY bruit de l 'est de 15%, soit environ 8 dB diminuer sous charge. Remarque: A plus de 10 dB signifie que le bruit semble être environ deux fois plus fort.
En mode 3D, les températures de surface dépassent le niveau de 50 C ° critique dans certains endroits. En outre, il ne serait pas sage de couvrir les grilles de ventilateur sur le dessous pendant les jeux. Vous feriez mieux d'utiliser l'ordinateur portable grand et lourd sur une surface plane et solide plutôt que sur une couverture ou sur vos genoux. Vous ne serez pas face à des problèmes de chaleur là, depuis le repose-mains ne dépassent pas une critique de 30 ° C.

Nous avons déjà critiqué le fait que le processeur ne peut utiliser de façon optimale son Turbo avant. Sous pleine charge permanente (Prime95), il étrangle même légèrement puisque les taux d'horloge planent autour de 2,7 et 2,8 GHz dans ce scénario. Il a vraiment étrange quand nous avons ajouté le stress de GPU avec FurMark: Périodiquement, l'horloge passe de 3 GHz @ ~ 82 ° C à 800 MHz @ ~ 74 ° C et le dos (!). Par ailleurs, au cours de la première contrainte au sein de nos pré-mesures, la batterie se décharge même si le portable est branché et l'ordinateur portable fermé après un certain temps pendant le test. Apparemment, il ya soit un problème avec notre échantillon de test ou d'un problème général, qui nous a été impossible à cerner.
Dell Alienware vante les mérites du 17 R2 avec sa technologie «Klipsch et Creative SoundBlaster X-Fi," ce qui fonctionne réellement bien. Montre un aperçu des nombreuses options de configuration avec les Tweaks Creative éprouvées comme le Crystalizer ou le mode Scout, ce qui rend adversaires entendu plus tôt dans la capture d'écran des jeux sur la droite.

Le système sonore brille avec un bon volume maximum ainsi qu'une riche, présente, son assez naturelle, qui est en partie trop lourd sur les tons et les aigus milieu. Le subwoofer assure une bonne dynamique dans les basses fréquences pour un ordinateur portable. Malheureusement, la musique basse de métaux lourds sons légèrement déformée et pâteux à des volumes élevés avec de petites fluctuations de volume dans certains titres.
Parmi les carnets de notre groupe de comparaison, l'Alienware 17 R2 est le plus frugal avec parfois de grandes différences lorsqu'il est inactif. Cela pourrait ne pas être surprenant si on le compare à la Une K73-5N avec son CPU de bureau, mais à première vue, la consommation d'énergie plus importante du fait comparable Asus G751JY est. La réponse est simple: le soutien Optimus est désactivé dans le Asus. En conséquence, la puissance relativement 980M faim doit rester actif tout le temps.

Les valeurs mesurées sous la charge moyenne ne sont pas faciles à expliquer. Toutefois, la consommation d'énergie plus importante du G751JY sous la charge maximale peut être dû au fait qu'il puisse mieux utiliser ses Turbos et ne réduisent pas l'horloge de la carte graphique.
Dans notre groupe de comparaison, l'Alienware 17 R2 a la batterie la plus puissante avec une capacité de 96 Wh, mais il ne peut pas être facilement accessible. Le Asus est livré avec un 88 Wh et la batterie de l'Un est évalué à 82 Wh. Ces petites différences ne peuvent pas expliquer pourquoi le 17 R2 dure 168% de plus que la G751JY lorsqu'il est inactif. Ceci est causé par celui-ci manquant de support Optimus. Les résultats des tests réalistes Wi-Fi ne peuvent pas être directement comparés entre eux, depuis que nous avons changé la procédure de test dans l'intervalle. Tout bien considéré, le 17 R2 appartient aux ordinateurs portables de jeu de 17 pouces avec des vies les plus longues de la batterie. 
Alienware rétréci considérablement le nouveau dispositif par rapport à ses prédécesseurs et accepté les fans un peu plus fort en retour. Malheureusement, la performance souffre de ne pas l'utilisation optimale du turbo du CPU, de la limitation mineure pendant le test de stress et légère limitation de l'horloge du GPU sous charge. Au cours de jeu dans le monde réel, la perte de performance est faible, mais depuis les joueurs sont généralement friands de technologie, ils pourraient se sentir que cela est un désavantage par rapport à la plus volumineux Asus G751JY-T7009H . Batterie HP ED06 ,

Cela étant dit, il n'y a pas grand chose à redire dans le Alienware 17 R2. L'affaire est convaincant dans tous les aspects, mais nous aurions apprécié si elle était plus facile d'atteindre la batterie et le ventilateur. Nous avons aimé le clavier beaucoup, et le touchpad n'a pas besoin aussi de se cacher derrière des concurrents. D'autres avantages sont la brillante et l'écran riche en contraste, le système de son et la vie de la batterie relativement longue. Enfin, le fabricant a également préinstallé plusieurs des programmes conçus spécialement pour les joueurs comme le tueur Network Manager, AlienFX et TactX. Ce sont des caractéristiques uniques de partie Alienware.

16:50 Publié dans Rédaction | Lien permanent | Commentaires (0)