Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

03/01/2015

5200mAh Asus A32-N55 Batterie

L'Aorus X3 Plus arbore un design assez personnel, avec des lignes tendues et un arrière qui reprend un dessin assez agressif et semblable à celui que l'on a pu voir sur le châssis de l'Asus G751. Il est toutefois assez sobre, avec une robe entièrement noire, à la seule exception du logo argenté au dos de l'écran.
L'utilisation exclusive d'aluminium garantit une certaine qualité de fabrication. Nous n'avons pas noté de défaut de fabrication. L'assemblage est soigné et seule la charnière de l'écran nous semble un peu trop souple. Pour un premier essai, on peut dire que le constructeur a réussi à se hisser au niveau de la concurrence.
Le clavier de type chiclet dispose de touches de bonne taille et correctement espacées. Leur rebond manque de consistance tandis que leur course est légèrement trop faible pour offrir un confort optimal lors des longues séances de frappe. Le Batterie Pour ASUS A32-K52 dispose de touches dédiées aux macros sur la partie gauche du clavier ; un bon point pour les amateurs de MMO. Le touchpad est assez petit et sa surface est constituée de verre. Cela facilite certes les glissements, mais il se rouvre très vite de traces de doigts. Il offre tous les raccourcis propres à Windows 8.1. Si on ne peut le conseiller aux joueurs, il est parfaitement adapté à la bureautique et à la navigation.
Le clavier propose un rétroéclairage blanc réglable sur 3 niveaux d'intensité.
La gestion de la chaleur est le gros point faible de cet ordinateur. Lors de notre stress-test, la machine a atteint un maximum de 67,3°C au niveau des extractions d'air arrière, et 50,7°C sur une partie du clavier. Ces températures élevées sont dues à un système de refroidissement sous-dimensionné et à la compacité du châssis. Autre point négatif : le bruit des ventilateurs qui peut atteindre 53 dB(A). Il est possible de régler la ventilation sur 3 modes, mais le plus silencieux bride les performances de la machine. Le niveau intermédiaire fait souffler les ventilateurs par intermittence, tandis que le dernier les fait tourner à plein régime sans interruption, ce qui devient vite insupportable.
L'Aorus s'équipe d'une dalle QHD+ (3200 x 1800 px) mate. Sa luminosité maximale s'établit à 419 cd/m², pour un excellent taux de contraste de 1536:1. Une utilisation en environnement très lumineux est donc tout à fait possible.
La colorimétrie suit la même tendance, avec un DeltaE — écart entre les couleurs idéales et les couleurs mesurées — à 4, ce qui est correct, même si les meilleures machines descendent sous la barre des 3. La température des couleurs s'établit à 6855 K, très près des 6500 K attendus. La courbe de gamma frôle la perfection, avec une ligne presque horizontale à 2,2 et donc des niveaux de gris très bien respectés.

Nous vous rappelons que les avis ci-après n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.
Le design du Batterie Pour ASUS A32-K53 est très soigné, il mêle habilement les pointes d'excentricités et l'aspect sobre qui caractérise la majorité des Ultrabooks. Sa coque est composée de plastique et d'aluminium, elle s'avère très compacte et légère. On note une légère sensibilité à la torsion, en particulier au niveau du clavier ainsi qu'une finesse un peu trop poussé de la coque de l'écran. La connectique est limitée mais suffisante.

Le touchpad en verre est très plaisant au premier abord, cependant il offre une glisse incertaine et sa vitesse de déplacement maximale est trop faible. Le clavier offre un confort de frappe correct, si l'on met de côté sa propension à ployer sous la pression. Il offre une colonne de touche de raccourci pensées pour le jeu (macros). Le rétro-éclairage est efficace.

L'écran affiche une définition impressionnante, 3200x1800 pixels. Le système devra de fait être utilisé en activant la mise à l'échelle des éléments d'interface pour éviter l'écueil des textes illisibles. Certains jeux nécessiteront d'abaisser la définition sur le bureau Windows avant de les lancer. La luminosité et le contraste sont corrects, même constat pour les angles de vision, bien que passé un certain angle un léger voile (uniforme) apparaisse. La majorité des dalles IPS font mieux. Les haut-parleurs délivrent un son assez étouffé, ils manquent de volume.

Les performances sont élevées, la majorité des jeux tourneront dans d'assez bonnes conditions. Le système de stockage, composé de deux SSD en RAID 0 est extrêmement rapide. La dissipation thermique reste discrète en utilisation légère, en revanche en charge le niveau sonore grimpe notablement.
Malgré ces bons résultats, on ne peut s'empêcher de se demander pourquoi le constructeur a choisi une telle définition, surtout pour une dalle de 14 pouces. Elle n'est absolument pas exploitable en utilisation simple, et encore moins en jeu, où les performances sont bridées par une telle définition.
La configuration reçue en test comprend un processeur Batterie Pour ASUS A32-1015 , 16 Go de mémoire, un chipset Nvidia GeForce GTX 870M et deux SSD en RAID 0 d'une capacité totale de 461 Go. Contrairement au reste du test, qui est valable pour tous les Aorus X3, seule la déclinaison ici testée est concernée par nos commentaires sur les performances.
La configuration de cet Aorus est la plus performante de notre comparatif, avec un indice de 151. Il se place donc devant le MSI GT72 (148) ou l'Asus N751 (146). Ces résultats sont dus à la présence d'un processeur fonctionnant à des fréquences plus élevées que celles des modèles concurrents et grâce à la présence du RAID 0 de SSD.
En pratique, le démarrage ne demande que 6 secondes, et l'extinction 8 s. Tous les programmes se lancent instantanément, les tâches les plus lourdes sont exécutées en un minimum de temps (notre test Lightroom en 265 s, soit 60 s de moins que ses concurrents). On peut donc l'utiliser pour tout type de tâche sans jamais avoir peur de manquer de ressources.
L'Aorus X3 Plus est équipé d'une puce graphique d'ancienne génération, la Nvidia GeForce GTX 870M. Cette carte ne dépasse que de peu les performances d'une Nvidia GTX 860M et se trouve largement distancée par sa remplaçante, la GTX 970M. 
Les résultats en jeux sont de premier ordre... en Full HD (définition utilisée lors de nos tests). Sachez tout de même que nos tests n'ont jamais dépassé 10 i/s dans la définition native de l'écran, qui s'avère donc inutilisable en jeu.

La carte fait tourner des titres comme Tomb Raider, Bioshock Infinite ou Battlefield 4 à plus de 40 i/s en Full HD avec tous les détails au maximum. Dans des titres plus gourmands, comme Crysis 3 ou Hitman Absolution, on tombe à une moyenne de 25 i/s avec les mêmes paramètres graphiques ; il faut alors réduire certains réglages pour vivre une expérience satisfaisante.
Le châssis de 13,9 pouces est assez compact (330 x 263,5 x 22,9 mm) et se glisse donc assez facilement dans un sac, d'autant plus que son poids (1,8 kg) reste très acceptable pour une machine gamer. Malheureusement l'autonomie se limite à 2h45 dans notre test (visionnage d'une série sur Netflix, écran à 200 cd/m², rétroéclairage du clavier éteint, casque branché).
Malgré la petite taille du châssis, le constructeur a réussi à y intégrer une connectique assez complète : deux ports USB 3.0, un port USB 2.0, un HDMI, un mini-DisplayPort, un Batterie Pour Asus A32-N55 , une entrée jack micro, une sortie casque (compatible SPDIF) et un lecteur de carte SD.
La sortie casque est de bonne qualité. Elle offre une spatialisation très correcte et très peu de distorsion. Son seul défaut vient de son léger manque de puissance, mais rien de rédhibitoire.
Les haut-parleurs sont, comme de coutume sur les ordinateurs portables, assez décevants. La courbe de réponse en fréquence est repliée sur les médiums, ce qui se traduit à l'écoute par un son reproduisant correctement les voix, mais qui laisse aux abonnés absents les basses et les aigus.

Les commentaires sont fermés.